Cliquez pour voir plus d'articles.
Aucun article n'a été trouvé.
Derniers commentaires
Aucun avis
Faire une recherche

Mais qu’est-ce que le BDSM ?

Publié il y a6 Mois  par
Enregistrer0

Cet acronyme est composé des différentes pratiques liées aux jeux de domination et de soumission. Je vais essayer de faire des pratiques BDSM, une explication la plus claire possible.

Le BD signifie "Bondage et discipline"

Le bondage réside dans l’art d’immobiliser son partenaire, de restreindre ses mouvements à l’aide de cordes, de menottes et d’entraves en tous genres.
La discipline consiste, pour le soumis, à faire preuve d’obéissance envers son dominant. Au moindre signe de rébellion, il subit une punition préalablement définie par les deux parties. Le dominé peut se voir administrer une fessée ou/et des flagellations, être contraint au silence ou, tout simplement, être privé de plaisir sexuel.

Le DS fait référence à "Domination-soumission"

La relation DS repose sur le consentement mutuel. Chaque protagoniste va définir la liste de ses désirs, de ses besoins et de ses limites. Sur cette base, le dominant et le dominé pourront établir un contrat et choisiront un "safe word" : mot de passe que le soumis utilise lorsque qu’il estime qu’un jeu va trop loin.
Ainsi, il peut instantanément mettre fin à une pratique avec laquelle il se sent mal à l’aise. La relation DS est avant tout une relation de confiance entre deux partenaires qui vont tester leurs limites lors de séances définies. Le dialogue, le respect mutuel, sont les piliers d’une relation D-S durable et saine.

SM renvoie à sadomasochisme

La douleur utilisée dans le cadre d’une punition ou, tout simplement, dans le but de procurer un orgasme, rapproche et renforce le lien entre le dominé et le dominant. En cas de douleur, l’organisme produit de l’endorphine et de l’adrénaline dans un mélange savant qui fait "planer".
La douleur sera un des leviers utilisés pour décupler le plaisir sexuel des deux participants. Le dominant, l’anticipe et l’orchestre alors que le soumis l’attend et le désire. L’orgasme résultant de la douleur infligée se nomme le "subspace". Les masochistes le définissent comme une forme de transe.

Différentes façons d'être un "bdsmeur"

Comme vous l’avez compris, il existe plusieurs façons de pratiquer le BDSM. Il appartient à chaque couple de se situer autour de ses trois axes afin de définir dans quelle relation il se sent le mieux. Certain ne pratiqueront que le BD ; d’autres s’orienteront vers une relation exclusivement DS ; les plus téméraires s’adonneront essentiellement au SM.

Filles de soie vous propose des accessoires coquins destinés aux néophytes comme aux pratiquants chevronnés en matière de jeux BDSM.

Articles complémentaires
Laissez un commentaire
Laisser une réponse
Connectez-vous pour ajouter votre touche de plaisir

Menu

Paramètres

Cliquez pour voir plus d'articles.
Aucun article n'a été trouvé.

Créez rapidement un compte pour sauvegarder vos articles préférés.

Se connecter

Créez un compte pour sauvegarder votre liste d'envies.

Se connecter